AccueilBiographieComment VoterForumMulti-MédiaContactCalendrierLiens

Bienvenue sur le site officiel de Jacques Doucet !!

 

Multi-Média

Un vidéo en hommage aux Expos et qui a pour titre "Remember". 

 

*nouveauté*
Vidéo promo pour campagne Jacques Doucet 2009

 

Extrait de 'COUP SÛR'
Épisode 2 de 3


 

Sketch de Rock et Belles Oreilles :
Le Baseball des Nexpos avec Jacques Douceret et Alain Chantelamoi

Extrait du film: Un été sans point ni coup sûr
avec Jacques Doucet et Claude Raymond

Montage vidéo
avec pleins d'extraits audio de Jacques

 

Montage Vidéo
dernier match des Expos 3 Oct. 2004
Le Mot d'la fin

Article du Journal de Montréal
par: Sylvain "Sly" Bouchard
31 Août 2008
Article Journal de Montréal

Cartes de Pointages de Jacques Doucet
Cliquez sur les images pour les agrandir

Dernier Match de l'histoire des Expos
3 Octobre 2004
  

Match Parfait de Dennis Martinez
28 Juillet 1991
  

 

Entrevue avec Jacques Doucet sur Cogeco Cable 
Année: 2005


 

Visionner

Louis Hardy parle de la série mondiale 2007 de la MLB
 avec l'analyste Jacques Doucet.

Écoutez:
- Dernier Match des Expos :
Le Mot de la fin par Jacques Doucet

- Extrait de Jacques Doucet
pendant le match sans point ni coup sûr de Charlie Lea 

Photos des Expos

Si vous avez des photos rares ou vidéos de Jacques Doucet

s.v.p. les faire parvenir par courriel à:

mbibeau@encorebaseballmontreal.com




 

6 Octobre 2008
Jacques Doucet dans les 3 finalistes!!
Le nom du gagnant sera dévoilé le 9 Décembre 2008
MERCI à tous les gens qui ont voté et Encore  une fois et BRAVO M. DOUCET !!

Bonjour à tous et toutes...Good Day everybody...

Voici le résultat du vote populaire pour le Ford Frick Award 2009:

(COOPERSTOWN, NY) – L’identité des dix finalistes pour le Prix Ford C. Frick 2009, remis annuellement par le Temple de la Renommée du Baseball pour souligner l’excellence d’un commentateur, a été dévoilée aujourd’hui.
La liste des dix finalistes comprend les trois commentateurs qui ont recueilli le plus grand nombre de votes dans le cadre d’un scrutin populaire qui a enregistré 145,138 votes au cours du mois de septembre dernier.

Pour une deuxième année consécutive, Joe Nuxhall s’est classé premier dans le scutin du public avec 19,547 votes.
JACQUES DOUCET (10,282) et Tom Cheek (8,892 votes) ont respectivement terminé deuxième et troisièmes dans le scrutin. Ces trois noms ont été ajouté à une liste de sept commentateurs sélectionnés par le comité du Temple de la Renommée soit : Billy Berroa, Ken Coleman, Dizzy Dean, Lanny Frattare, Tony Kubek, Graham McNamee et Dave Van Horne.

L’identité du titulaire 2009 du Prix Ford Frick sera annoncée dans le cadre des assisses d’hiver du baseball majeur, le 9 décembre prochain.

-30-

(COOPERSTOWN, NY): The 10 finalists for the 2009 Ford C. Frick Award, presented annually for excellence in baseball broadcasting by the National Baseball Hall of Fame and Museum, were announced today. The final ballot includes three fan selections produced during a record-total 145,138 votes recorded throughout September exclusively at baseballhall.org.

For the second consecutive year, Joe Nuxhall paced all broadcasters in the fan-voting, totaling 19,547 votes. Jacques Doucet (10,282) and Tom Cheek (8,992) also earned spots on the final ballot, joining seven broadcasters selected by a Hall of Fame research committee: Billy Berroa, Ken Coleman, Dizzy Dean, Lanny Frattare, Tony Kubek, Graham McNamee and Dave Van Horne.

The winner of the 2009 Frick Award will be announced on December 9 at Baseball’s Winter Meetings.

__________________________

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le vendredi 29 août 2008 - Encore Baseball Montréal lance une nouvelle campagne pour la mise en candidature de M. Jacques Doucet au Temple de la Renommée du baseball à Cooperstown.

Encore Baseball Montréal et ses précieux partenaires sollicitent à nouveau l'appui du public et des médias québécois afin que Jacques Doucet puisse être intronisé dès 2009 au Temple de la Renommée du Baseball à Cooperstown. L’année 2009 marquera le 40e anniversaire de la première saison des Expos de Montréal. Voilà une occasion unique de mousser la candidature exceptionnelle de celui qui fut «la voix des Expos» pendant plus de 33 ans.

Jacques Doucet est intimement associé au baseball.  Pendant plus de trois décennies, il a communiqué sa passion à des centaines de milliers d’auditeurs qui suivaient les exploits des joueurs des Expos par l’entremise de la radio.  Il a su gagner le respect des gens par sa connaissance du jeu, son professionnalisme et son éthique au travail de même que son engagement au sein du baseball amateur. «Jacques Doucet avait un rapport très spécial avec les fans et tous les joueurs de la MLB.  Tout le monde le connaissait et aucun joueur ne lui refusait une entrevue…» de dire Jim Fanning, ancien directeur-gérant des Expos.

En mai 2002, Jacques Doucet a été intronisé au Panthéon du baseball québécois. Le 21 juin 2003, il a été admis au Temple de la Renommée des Expos. Puis le 23 juin 2004, il a remporté le JACK GRANEY AWARD, du Panthéon du Baseball Canadien, pour récompenser l'ensemble de sa carrière à titre de commentateur. Maintenant, Jacques Doucet mérite pleinement sa place au Temple de la Renommée du baseball à Cooperstown.

Encore Baseball Montréal invite les médias à informer le public pour que celui-ci se mobilise afin d'accroître le nombre de voix nécessaire à Jacques Doucet pour se retrouver une autre fois, comme en 2005, parmi les trois premiers lauréats du Ford C. Frick Award 2009. Cette intronisation ferait la fierté du Québec tout entier.

Il est à noter que cette année le Temple de la Renommée du baseball de Cooperstown a devancé la période de votes. En effet, c’est à compter du 1er septembre et jusqu’au 30 septembre inclusivement que le public pourra voter en faveur de Jacques Doucet sur le site Internet du Temple de la Renommée du baseball de Cooperstown.  Pour ce faire, les médias seraient d'une aide précieuse en dirigeant le public sur le site Internet www.jacquesdoucet.net , où nous avons créé un lien permettant aux gens de voter d'une façon simple et rapide. Les gens n'ont qu'à voter une fois toutes les 24 heures TOUS LES JOURS et ce jusqu'au 30 septembre.

- 30 -

__________________________________________

Voice of Expos Is Still Heard in Quebec, in French

Mathieu Belanger for The New York Times

Jacques Doucet, 70, who was the announcer for the Montreal Expos until they left Canada in 2004, introduced many French speakers to baseball.

 

 

QUEBEC — As the ball bounced toward right, the gray-haired announcer almost bounced right out of his booth.
 
“Beau jeu de la part du joueur de deuxième-but! Le relai à temps au premier pour le troisième retrait!”

A fine play by the second baseman, his throw retired the side, and Jacques Doucet had brought yet another half-inning to his fellow Québécois. Baseball fans throughout the province had assumed that Doucet’s beloved baritone would fade as quickly as their memories of the Montreal Expos, whose games he called for more than 30 years before they left in 2004. But the void so many still feel is filled with every home game of the Quebec Capitales, when Doucet returns to the airwaves.

The announcer considered Canada’s Vin Scully, Doucet spends his summers behind an eight-foot slab of plywood and a naked fluorescent bulb that form the radio booth for the Capitales, a team of journeyman professionals in the independent Can-Am League. He receives $200 a game. So what if he occasionally must roll his chair over a few feet when the furry head of Capi, the team’s hyperactive feline mascot, obscures his view of home plate? He weaves the action with his halcyon memories of Pepe Mangual and Warren Cromartie, all the time exuding his signature joie de Vidro.

“Everywhere I went, people said, ‘Jacques, we miss you,’ ” Doucet, 70, said before a recent Capitales game with the Pittsfield Colonials. “It was part of my life for 33 years. To me it could be Little League or semipro or Major League Baseball — once the game starts, it’s all the same to me. I still jump out of my seat when I see a fine double play.”

Few outside Quebec appreciate the importance Doucet holds among French-speaking fans who grew up listening to him. Beyond being their version of Red Barber or Ernie Harwell, with his voice forming the soundtrack of their youth, he helped teach them the game in words and phrases he translated into their lingua franca. “Shoestring catch,” for example, became “vol au sol” — literally, “theft at the ground.” Doucet narrated the growth and ultimate gutting of the Expos, whose carcass was finally dragged off to Washington to become the Nationals.

Doucet’s most ardent followers are pushing him for the Ford C. Frick Award, essentially baseball broadcasting’s hall of fame, but they have found that few fans in the United States have even heard of him, let alone understood his game calls. Three Spanish-broadcast announcers have been so honored — Buck Canel, Jaime Jarrin and Felo Ramírez — but their audiences were far wider. Doucet called all the Expos’ important moments, from Bill Stoneman’s no-hitters to Andre Dawson’s homers to the Endy Chavez 4-to-3 groundout that ended Montreal’s last baseball gasp. In French. Bonne chance.

“He should be in the Hall of Fame — he’s the French-Canadian equivalent of Jaime Jarrin,” said ESPN’s Jon Miller, this year’s Frick Award winner. “It’s a tragedy — the Expos leave, Dave Van Horne goes to Florida and doesn’t miss a beat calling games with the Marlins. Where’s Jacques going to go? The Expos would have to move to Paris.”

So Doucet moved to Quebec, at least for summer nights at Stade Municipal, its small concrete ballpark built in 1939. The Can-Am League has a strict $94,000 salary cap for each team — players make less for the season than some big leaguers do per inning — and considers 3,000 a pretty good crowd.

An Expos beat writer before moving to the booth in 1972, Doucet tried to return to writing after the Expos expired but spent that first year away generally miserable. Then his old friend Michel Laplante, who had become the Capitales’ manager, suggested that the Can-Am League become the same life raft for Doucet that it was for many players. Doucet was soon broadcasting games for a team with several fellow French-Canadians also not quite ready to say goodbye.

“I remember as a kid my dad putting on the radio instead of the TV sound so we could listen to Jacques,” said Capitales pitcher Michel Simard, who was raised in Montreal.

His teammate Karl Gelinas, who grew up in nearby St.-Jean-sur-Richelieu and reached Class AAA in the Los Angeles Angels’ system before being released three years ago, said, “Just him saying my name on the air makes me feel like a major league baseball player.”

Doucet’s booth is decidedly minor league. It sits open-air among the stands — whose top rows are essentially high-backed wooden church pews — and Doucet calls games with one earphone propped on his temple so he can gauge the pulse of the fans. The briefcase behind him still has a beat-up plastic Expos tag. Just outside a swinging saloon door is Claude Roy, a 40-year-old janitor who makes sure to sit in earshot of Doucet every game.

“I was a fan of the Expos because of Jacques Doucet,” Roy said through an interpreter. “I never thought I’d be able to sit next to him during a game.”

After the bottom of the sixth, two other fans stopped by the booth to thank Doucet, a common occurrence. They told him how they still cry at Doucet’s final signoff. They said his getting into the Hall of Fame would take some pain out of losing the Expos. All in French, of course.

“I listened to you every night growing up,” said Mario LeClerc, a high school teacher in Quebec. “I really miss you. For 30 years, you’ve been everything to me.”

“You can still listen to me on the radio,” Doucet replied.

“Yeah, I know, but it’s not the same.”

“Well, keep listening,” Doucet said with a smile. “And I’ll keep calling games.”

____________________________________

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le 1er septembre 2011 - Encore Baseball Montréal, l'organisme à but non lucratif qui regroupe des partisans et les partisanes de baseball au Canada et au Québec, lance une nouvelle campagne pour la mise en candidature de M. Jacques Doucet au Temple de la renommée du baseball à Cooperstown.
 

Encore Baseball Montréal et ses précieux partenaires sollicitent à nouveau l'appui du public et des médias québécois afin que Jacques Doucet puisse être intronisé dès 2012 au Temple de la renommée. Les médias et la population savent que M. Jacques Doucet a consacré sa vie au baseball et a été «la voix officielle des Expos» pendant plus de 33 ans. L’attribution du prix Ford C. Frick est une occasion unique de démontrer à Jacques Doucet que ses partisans et partisanes sont toujours derrière lui afin de mousser sa candidature pour son intronisation à Cooperstown. S'il remportait cet honneur, il serait la fierté du Québec tout entier.

Jacques Doucet est intimement associé au baseball.  Pendant plus de trois décennies, il a communiqué sa passion à des centaines de milliers d’auditeurs qui suivaient les exploits des joueurs des Expos par l’entremise de la radio.  Il a su gagner le respect des gens par sa connaissance du jeu, son professionnalisme et son éthique au travail de même que son engagement au sein du baseball amateur. «Jacques Doucet avait un rapport très spécial avec les fans et tous les joueurs de la MLB.  Tout le monde le connaissait et aucun joueur ne lui refusait une entrevue… », a déjà déclaré Jim Fanning, ancien directeur-gérant des Expos.

En mai 2002, Jacques Doucet a été intronisé au Panthéon du baseball québécois. Le 21 juin 2003, il a été admis au Temple de la renommée des Expos. Puis le 23 juin 2004, il a remporté le Jack Graney Award, du Panthéon du baseball canadien, pour récompenser l'ensemble de sa carrière à titre de commentateur. Maintenant, Jacques Doucet mérite pleinement sa place au Temple de la renommée du baseball à Cooperstown.

Encore Baseball Montréal invite les médias à informer le public pour que celui-ci se mobilise afin d'accroître le nombre de voix nécessaires à Jacques Doucet pour se retrouver parmi les trois premiers lauréats du Ford C. Frick Award 2009. Classé troisième en 2005 lors du scrutin populaire, Jacques Doucet a terminé au deuxième rang en 2010; cette année, il faut viser tous ensemble rien de moins que la première place!

Du 1er septembre jusqu’au 30 septembre inclusivement, le public pourra voter en faveur de Jacques Doucet sur le site Internet du Temple de la renommée du baseball de Cooperstown.  Les médias seraient d'une aide précieuse en dirigeant le public sur le site Internet www.jacquesdoucet.net ou encore sur le site officiel de Encore Baseball Montréal au www.encorebaseballmontreal.com .  Nous avons créé un lien permettant aux gens de voter d'une façon simple et rapide. Les gens n'ont qu'à voter une fois toutes les 24 heures TOUS LES JOURS et ce jusqu'au 30 septembre 2011.

Source : Maryse Filion :  450-658-9925

marysefilion@videotron.ca

- 30 -

___________________________

31 Mars 2014
Les dieux du baseball veillaient…
par: Jacques Doucet

Les amateurs de baseball du Québec ont vécu un « happening » incroyable au cours du dernier weekend, alors que près de 100 000 nostalgiques et mordus ont envahi le stade Olympique de Montréal pour assister à la présentation de deux matchs hors concours  entre les Blue Jays de Toronto et les Mets de New York.

Oui, pour deux matchs à peu près sans signification… mais qui revêtaient un caractère très spécial pour les mordus de la balle.

Deux matchs qui auraient bien pu être décommandés en raison des caprices de Dame Nature qui n’avait pas encore signifié à l’hiver qu’il était temps de faire place au printemps!

Heureusement que les dieux du baseball veillaient au grain. Car en raison de la fragilité du toit du stade, la neige aurait bien pu forcer la main des organisateurs et contremander la présentation des deux rencontres.

Heureusement, la neige a fait place à la pluie au cours de la journée de vendredi et ce n’est que dimanche que la neige a repris de plus belle.

J’ignore si les dirigeants d’Evenko avait pris une police d’assurance en cas d’annulation des matchs, mais chose certaine la réputation de Montréal qu’on tente de rétablir auprès des autorités du baseball majeur en aurait été entachée.

Comment convaincre les autorités des majeures de revenir habiter le stade pendant la construction d’un amphithéâtre neuf alors que la fragilité du toit pourrait être la cause de l’annulation de matchs et que, selon la Régie des Installations Olympiques, on ne prévoit pas l’installation d’une nouvelle toiture avant 2019?

Mais, comme je le disais plus haut, heureusement que les dieux du baseball veillaient…

Ce fut un weekend magique où les gens ont eu droit à des moments forts émouvants lors de l’hommage posthume à la mémoire du « KID » Gary Carter vendredi et la présentation de l’édition 1994 des Expos, le lendemain.

Un weekend au cours duquel les amateurs ont eu droit à de l’excellent baseball, comme au cours d’une saison régulière, deux matchs qui ont été décidé en fin de rencontre, alors que les gens restaient rivés sur leurs sièges jusqu’au dernier retrait.

Deux matches où les Exposphiles sont devenus des fans des Blue Jays alors qu’ils ont pu apprécier le coup de bâton de Jose Bautista, le jeu spectaculaire de Brett Lawrie au troisième coussin, la force de frappe de Melky Cabrera et l’excellence de Brandon Morrow au monticule.

Somme toute, une expérience qu’on pourrait sûrement répéter l’an prochain.

La saison 2014 se met en branle

Ce n’est un secret de polichinelle que le début de la nouvelle saison sera d’une importance capitale pour les Blue Jays de Toronto s’ils veulent redorer leur blason.

L’an dernier, ils avaient connu un début de campagne atroce, subissant 20 revers à leurs 30 premiers matchs et une fiche de 30-46 contre leurs rivaux de la division Est de la Ligue américaine. Et cette saison, ils disputeront 10 de leurs 13 premières parties contre les Rays de Tampa, les Yankees de New York et les Orioles de Baltimore.

Il ne fait aucun doute dans mon esprit que, s’ils restent en santé, les frappeurs des Jays représentent une des meilleures attaques du circuit.

Avec Jose Bautista, Edwin Encarnacion, Melky Cabrera et la bougie d’allumage Jose Reyes, les quatre premiers frappeurs sont une menace pour les lanceurs. Sans oublier que Brett Lawrie et Colby Rasmus sont capables de mettre l’épaule à la roue, pourvu qu’ils diminuent le nombre de leurs retraits au bâton.

L’an dernier, les Blue Jays ont utilisé 13 lanceurs partants qui ont affiché la deuxième pire moyenne de points mérités du circuit et qui n’ont pas lancé assez de manches pour éviter que les releveurs ne s’essoufflent trop rapidement. Dans le premier mois de la saison, les partants ne restaient pas, en moyenne, six manches au monticule.

Les prestations de R.A. Dickey, Drew Hutchison, Mark Buerhle et Brandon Morrow ont été fort encourageantes lors de l’entraînement, surtout que Morrow a ajouté 20 livres de muscles, ce qui devrait l’aider à s’éloigner de la liste des blessés. Le cas de Dustin McGowan est toujours incertain comme cinquième partant, mais les Jays ont décidé d’y aller avec huit releveurs en début de campagne et des gars comme Esmil Rogers, Todd Redmond et J.A. Happ (une fois guéri de  ses malaises au dos) pourraient aussi remplir ce rôle.

On a décidé d’inscrire le nom de Casey Janssen sur la liste des blessés, mais jusqu’à son retour, Sergio Santos devrait être en mesure de remplir le rôle de spécialiste des fins de matchs.

La compétition ne sera pas facile dans cette division et c’est pourquoi il est impérieux que les Jays amorcent la campagne en force.

-30-

_________________________________________
14 Mars 2014
Un gros merci aux Blue Jays!
Par: Jacques Doucet

Pour la première fois depuis le départ des Expos, les amateurs de baseball du Québec auront le privilège d’assister à deux matchs des majeures au Stade Olympique alors que les Blue Jays et les Mets de New York viendront y disputer leurs deux dernières rencontres pré-saisonnières de 2014.

Il est évident qu’il y aura beaucoup de nostalgie et aussi d’amertume dans l’air alors que les amateurs vont envahir le stade qui a été le domicile des Expos de 1977 à octobre 2004.

Nostalgie? Certainement, car au cours des 36 ans de leur histoire, les Expos ont fait vibrer les Québécois… Amertume? Évidemment, car ils nous ont quitté pour Washington…

Avec plus de 70,000 spectateurs pour ces deux rencontres, les amateurs du Québec enverront un message sans équivoque aux dirigeants du baseball majeur comme quoi ils veulent le retour d’une équipe des majeures à Montréal.

Toutefois, il faudra plus qu’un tel message.

Il sera intéressant de voir si les gens de la Chambre de Commerce du Montréal Métropolitain et Warren Cromartie auront de bonnes nouvelles à nous annoncer durant ce weekend, à savoir si des progrès ont été enregistrés dans leur négociations visant à ramener le baseball majeur à Montréal.

Comme l’a si bien dit Cromartie lors de sa dernière conférence de presse, il faudra qu’un champion se lève pour que le rêve commence à devenir réalité.

Toutefois, les amateurs du Québec doivent se réjouir de l’initiative des Blue Jays, car pour plusieurs il s’agira d’une occasion unique de faire partager à leurs enfants et amis, trop jeunes pour avoir connu l’ère des Expos, la joie d’assister en personne à un match de baseball majeur.

Ce sera aussi pour plusieurs l’occasion de découvrir les joueurs spectaculaires des Blue Jays qui font des pieds et des mains pour gagner le cœur des amateurs du Québec.

-30-

____________________________________________
 

11 Janvier 2014 - Les règles d’admission devront changer
Par: Jacques Doucet

La récente élection de Greg Maddux, Tom Glavine et Frank Thomas devrait inciter les autorités du baseball majeur à réviser les critères d’admission au Temple de la Renommée du baseball, à Cooperstown.

Loin de moi l’idée de soutenir que ces trois joueurs ne méritaient pas cet honneur. Toutefois, force est d’admettre que les règles établies en 1936 sont désuètes et devraient être révisées.

D’abord, parce qu’au moment de l’établissement de ces règles, il n’y avait que 16 équipes réunissant environ 400 joueurs alors qu’aujourd’hui, le baseball majeur réunit 30 clubs et près de 800 joueurs. Il va de pair que plus de joueurs ont la chance de se faire valoir et donc d’être éligibles à recevoir cet ultime honneur.

Depuis toujours, les gens qui ont le privilège de voter pour l’admission à Cooperstown sont limités à 10 noms parmi tous ceux qui sont éligibles depuis moins de 15 ans et qui ont accroché gants et crampons depuis cinq ans. Et tous ceux qui ne reçoivent pas au moins 5% des votes sont automatiquement éliminés de cette liste.

Bien d’accord avec cette dernière règle, mais où je ne suis pas d’accord, c’est de limiter à 10 le nombre de joueurs pouvant être choisis par un membre de l’Association des Chroniqueurs de Baseball d’Amérique.

Cette année, Craig Biggio, l’ancien des Astros, est resté sur le perron du Temple de la Renommée puisqu’il lui manquait deux votes! Et Jack Morris, qui est le seul lanceur de l’histoire à avoir été le lanceur partant dans l’uniforme de trois équipes championnes de la série mondiale, soit les Tigers, les Twins et les Blue Jays, n’a pas réussi à convaincre les électeurs à sa 15e et dernière saison d’éligibilité. Peut-être qu’un jour, le comité des vétérans (anciens) pourra corriger cette erreur.

En raison de la limite de 10 noms, des joueurs aussi méritants que Tim Raines, Roger Clemens, Barry Bonds, Alan Trammell et Mark McGwire ont tous obtenu moins de votes que l’an dernier.

Que Moises Alou et Éric Gagné n’aient pas réussi à recueillir au moins 5% des votes et qu’ils sont désormais exclus de la liste d’éligibilité ne m’a pas surpris.

Personnellement, j’estime que Glavine et Thomas ne méritaient peut-être pas l’honneur d’être élus à leur première année d’éligibilité, mais passons.

Si la cuvée de joueurs éligibles pour la première fois cette année était exceptionnelle, que dire de celle de 2015? Qu’il suffise de mentionner qu’on y retrouvera les noms de gars comme Randy Johnson, Pedro Martinez et John Smoltz.

Si le nombre des équipes a presque doublé depuis la création du Temple de la Renommée du Baseball, ne serait-il pas juste que les électeurs puissent voter pour au moins 15 joueurs, sinon 20?

-30-

____________________________
 

11 Décembre 2013 - Encore une fois merci… et à la prochaine!
par: Jacques Doucet

Le verdict des membres du jury pour le Prix Ford Frick 2014 a été annoncé ce matin (11 décembre 2013) alors qu’Eric Nadel, la voix des Rangers du Texas depuis 35 ans, a été l’heureux élu.

Si, l’an dernier, j’avais ressenti une certaine déception alors que Tom Cheek, mon ami et regretté commentateur des Blue Jays avait été choisi, alors que tant de gens me disaient que ce devait être mon tour, autant je ne m’y attendais vraiment pas cette fois, croyant plutôt que Mike Shannon, des Cards de St-Louis, allait voir les portes de Cooperstown lui être ouvertes.

Mais ni moi, ni Shannon (qui compte 43 ans de service au micro des Cards) n’avons été retenus par les membres du jury.

Je ne connais pas Nadel et je ne me souviens pas de l’avoir déjà rencontré. Mais je suis persuadé qu’il mérite cet honneur après 35 ans de services. Il devient d’ailleurs le premier commentateur des Rangers a être ainsi honoré.

Sur le plan personnel, je remercie du fond du cœur les amateurs de baseball du Québec qui, pour une huitième fois en dix ans, m’ont fait l’honneur de terminer parmi les trois premiers candidats ayant récolté le plus grand nombre de votes dans le cadre du scrutin populaire de septembre dernier, me permettant ainsi de me retrouver sur la liste des 10 finalistes

Après tout, comment ne pas être fier d’avoir récolté autant de votes dans le cadre d’un scrutin organisé à la grandeur de l’Amérique!

Bravo Rodger!

Par contre, si je n’ai pas été élu, je me réjouis puisque mon collègue Rodger Brulotte, lui, a mérité le Prix Jack Graney en raison de sa contribution au baseball et il sera intronisé au Temple de la Renommée du baseball canadien à St. Marys, l’été prochain.

Il était temps!

C’est, en ce qui me concerne, la première fois qu’un tel honneur est conféré à Rodger et ce n’est pas trop tôt.

Si Rodger n’est pas homme à fuir les caméras, il n’est pas, non plus, celui qui recherche des tapes dans le dos.

Depuis le temps où il se consacre à la jeunesse (cela remonte au Centre Immaculée-Conception) jusqu’à son implication dans le baseball, Rodger n’a jamais ménagé temps et argent pour que les jeunes puissent découvrir la passion qui l’anime envers le sport… qu’il s’agisse du baseball, du hockey, du golf ou autre.

Rodger est un passionné et c’est ce qui en fait un collègue idéal pour moi. Après tout, nous avons fait équipe pendant 17 ans à la radio des Expos et je suis comblé d’être réuni avec lui au sein de l’équipe de diffusion  du baseball à TVA-Sport. D’ailleurs, notre premier reportage à TVA-Sport m’a permis de réaliser qu’il s’était déroulé comme si notre association ne s’était jamais interrompue… pourtant, nous n’avions pas travaillé ensemble depuis quelque 10 ans!

Et nous voici, une fois de plus réunis, cette fois au Temple de la Renommée du baseball canadien.

Bravo Rodger…c’est un honneur pleinement mérité et je souhaite que notre association dure encore très longtemps!

-30-

__________________________

1er Décembre 2013 - Éric Gagné, pas cette année, ni….
par: Jacques Doucet

Pour la première fois, cette année, le nom d’Éric Gagné figure sur la liste des candidats pouvant être élus au Temple de la Renommée, à Cooperstown. Et s’il récolte, comme il le devrait, au moins 5% des votes, il le sera pour les 14 prochaines années pourvu qu'il reçoive le minimum requis.

Éric a-t-il des chances d’être un jour admis dans ce temple? Disons qu’elles sont minces, car l’orgueil de Mascouche n’a pas joué tellement longtemps dans les majeures et il faut reconnaître que sa carrière a été entachée par l’usage de produits pouvant améliorer ses performances… bien qu’à l’époque à laquelle il a reconnu l’avoir fait, aucun règlement du baseball majeur ne l’interdisait.

Et si, un jour, on devait y admettre des joueurs comme Barry Bonds, Mark McGwire, Sammy Sosa et Roger Clemens, il ne faudrait pas interdire l’accès à Éric pour cette unique raison.

Et pour être bien honnête, il faut se demander si le fait qu’Éric ait été le lanceur de relève dominant des majeures pendant seulement trois saisons lui vaut un laissez-passer pour Cooperstown? Surtout qu’un gars comme Lee Smith, qui a évolué dans les majeures pendant 18 saisons et réalisé 478 sauvetages est toujours sur le perron du Temple…

Aussi, Éric fait partie d’une catégorie de joueurs qui n’ont jamais vraiment soulevé les passions des chroniqueurs qui sont appelés à voter dans ce scrutin. En fait, seulement cinq releveurs font partie de ce groupe d’élite, soit : Dennis Eckersley, Hoyt Wilhelm, Rich Gossage, Rollie Fingers et Bruce Sutter.

Tout comme il n’y a qu’un seul frappeur de choix qui a, jusqu’ici, mérité un tel honneur, Paul Molitor.

Toutefois, je crois qu’au cours des prochaines années, la mentalité des gens appelés à voter, va changer.

Tout d’abord, il devrait y avoir un changement de garde, un vent de jeunesse parmi les gens et contrairement aux représentants de la vieille garde, la nouvelle génération des votants devrait être plus tolérante.

Quant aux anciens Expos, Tim Raines demeure le candidat avec le plus de chances d’aller rejoindre Gary Carter et André Dawson. Pour ce qui est de Larry Walker et de Moises Alou, qui se trouvent sur la liste d'éligibilité pour la première fois, il faut reconnaître que leurs chances sont minimes.

Chose certaine, les dirigeants de Cooperstown souhaitent ardemment qu’au moins un ancien joueur reçoive assez de votes pour 2014. Ce serait une catastrophe si, pour une deuxième année de suite, il n’y avait aucun élu.

       -30-  
_______________


Cliquez ici pour voter !! MERCI ! Lundi, Le 9 septembre 2013 - Encore Baseball Montréal, l'organisme à but non lucratif qui regroupe des partisans et les partisanes de baseball au Canada et au Québec, lance une nouvelle campagne pour la mise en candidature de M. Jacques Doucet au Temple de la renommée du baseball à Cooperstown.
 

Encore Baseball Montréal et ses précieux partenaires sollicitent à nouveau l'appui du public et des médias québécois afin que Jacques Doucet puisse être intronisé dès 2014 au Temple de la renommée. Les médias et la population savent que M. Jacques Doucet a consacré sa vie au baseball et a été «la voix officielle des Expos» pendant plus de 33 ans et depuis 4 saisons «la voix officiel en français» des Blue Jays de Toronto. L’attribution du prix Ford C. Frick est une occasion unique de démontrer à Jacques Doucet que ses partisans et partisanes sont toujours derrière lui afin de mousser sa candidature pour son intronisation à Cooperstown. S'il remportait cet honneur, il serait la fierté du Québec tout entier.

Jacques Doucet est intimement associé au baseball.  Pendant presque quatre décennies, il a communiqué sa passion à des centaines de milliers d’auditeurs qui suivaient les exploits des joueurs des Expos par l’entremise de la radio.  Il a su gagner le respect des gens par sa connaissance du jeu, son professionnalisme et son éthique au travail de même que son engagement au sein du baseball amateur. «Jacques Doucet avait un rapport très spécial avec les fans et tous les joueurs de la MLB.  Tout le monde le connaissait et aucun joueur ne lui refusait une entrevue… », a déjà déclaré Jim Fanning, ancien directeur-gérant des Expos.

En mai 2002, Jacques Doucet a été intronisé au Panthéon du baseball québécois. Le 21 juin 2003, il a été admis au Temple de la renommée des Expos. Puis le 23 juin 2004, il a remporté le Jack Graney Award, du Panthéon du baseball canadien, pour récompenser l'ensemble de sa carrière à titre de commentateur. Maintenant, Jacques Doucet mérite pleinement sa place au Temple de la renommée du baseball à Cooperstown.

Encore Baseball Montréal invite les médias à informer le public pour que celui-ci se mobilise afin d'accroître le nombre de voix nécessaires à Jacques Doucet pour se retrouver parmi les trois premiers lauréats du Ford C. Frick Award 2014. Classé troisième en 2005 lors du scrutin populaire, Jacques Doucet a terminé au deuxième rang en 2010, en 2011 en troisième place, 2012 en deuxième place,  cette année, il faut viser tous ensemble rien de moins que la première place!

Du 9 Septembre jusqu’au 30 septembre inclusivement, le public pourra voter en faveur de Jacques Doucet sur le site Internet du Temple de la renommée du baseball de Cooperstown.  Les médias seraient d'une aide précieuse en dirigeant le public sur le site Internet www.jacquesdoucet.net ou encore sur le site officiel de Encore Baseball Montréal au www.encorebaseballmontreal.com ou www.facebook.com/encorebaseballmontreal.  Nous avons créé un lien permettant aux gens de voter d'une façon simple et rapide. Les gens n'ont qu'à voter une fois toutes les 24 heures TOUS LES JOURS et ce jusqu'au 30 septembre 2013.

 

- 30 -

________________________________________________

L’Assemblée nationale honore Jacques Doucet


Crédit photo : Agence QMI

L'Assemblée nationale a décerné mardi le 6 Décembre 2011 à Jacques Doucet et à Sylvie Fréchette la médaille d'honneur.

Doucet a décrit plus de 5500 matchs des Expos de Montréal durant leur passage au sein du baseball majeur. Il a travaillé sur les ondes radiophoniques de 1972 à 2004. Il a ensuite prêté sa voix aux Capitales de Québec, avant de se joindre à TVA Sports, où il est descripteur des matchs des Blue Jays de Toronto.

Pour sa part, Fréchette a obtenu deux médailles olympiques en nage synchronisée, l'or à Barcelone, en 1992, et l'argent à Atlanta, en 1996. Elle est membre du Panthéon des sports canadien depuis 1999.

 

 


INVITATION AUX MÉDIAS

 Médaille d’honneur

 L’Assemblée nationale honore MM. Georges Brossard,
Jacques Doucet et Mme Sylvie Fréchette

 Québec, le 2 décembre 2011. - Les représentants des médias sont invités à une cérémonie au cours de laquelle le président, M. Jacques Chagnon, remettra la Médaille d’honneur de l’Assemblée nationale à :

  • M. Georges Brossard, entomologiste ;

  • M. Jacques Doucet, journaliste sportif ;

  • Mme Sylvie Fréchette, athlète olympique.

 

La Médaille d’honneur sera décernée à ces trois personnalités pour souligner leur contribution à la société québécoise.

 DATE:  Le mardi 6 décembre 2011

HEURE : 15 h 30

 ENDROIT : Hôtel du Parlement du Québec, restaurant Le Parlementaire

                       

IMPORTANT

 Les représentants des médias qui désirent couvrir cette cérémonie doivent se procurer une accréditation auprès du Service aux courriéristes parlementaires au 418 643-1357 ou en faire la demande par courriel à l’adresse accreditations@assnat.qc.ca.

 - 30 -

 
Source :

Éliane de Nicolini
Direction des communications
Assemblée nationale du Québec
Tél. : 418 643-1992, poste 70278
edenicolini@assnat.qc.ca

 



© Jacques Doucet 2008-2015. Tous droits réservés.

Cliquez ici pour écouter les match des Capitales en Direct.

SUGGESTION CADEAU

PARTENAIRES







 

Liens Utiles

Major League Baseball

Canadian American Association of Professional Baseball

Ligue Baseball Élite du Québec

Ligue de Baseball Sénior Elite du Québec